Aller au menu

Musiques Actuelles - Le labo au Clos

Le
Le Clos Lapérouse

Une nouvelle salle de musiques actuelles en 2025

D’ici 2025, le Clos Lapérouse, à Rochefort, accueillera la construction de la première salle de musiques actuelles du territoire.

Un projet partenarial

Si la CARO est propriétaire du Clos Lapérouse et investit dans le projet, la collectivité œuvre, au sein de l’association « Le Clos » avec 7 autres partenaires culturels qui font vivre cet espace et participent collégialement aux décisions : l’École de Théâtre Rochefort Océan, l’Épithéâtre, Le Grand Rochefort Impro Club, la compagnie L’Or en Ciel, le Théâtre du Tacot, le collectif À Pied d’œuvre et l’association More & More.

 

Le projet est co-construit à l’horizon 2025 avec ses partenaires. S’il accueillera la première salle de musiques actuelles du territoire, d’une jauge intermédiaire d’environ 450 places, il hébergera aussi un ensemble de studios déjà baptisé La Marmite !

Le Clos Lapérouse ce sera en plus de la salle de musiques actuelles 

  • L’électro, la rock et rap/urban school dans une logique de transmission par la pratique. 
  • Des studios de répétition pour les musiciens amateurs comme professionnels,
  • Trois autres studios polyvalents
  • Un bistrot culturel et une boutique de surcyclage,
  • Une scène extérieure en bord de Charente
  • Des ateliers (bois, aciers, arts plastiques)
  • Un espace bien-être

Le LABO au Clos dès 2022

Un test grandeur nature

En attendant 2025 le lieu, ouvert à tous les projets artistiques, entame sa toute première saison à valeur de test grandeur nature. 

L’actuelle grande salle du clos, après quelques aménagements provisoires va accueillir le LABO pour une saison
expérimentale, avec 2 concerts gratuits par mois, entre septembre 2022 et mai 2023.

La programmation, qui se veut éclectique et immersive, prendra notamment une nouvelle couleur urbaine. Elle sera constituée d’artistes émergents ou confirmés, allant du rap au métal en passant par la pop urbaine, le blues ou la
world music.

Le LABO comme son nom l'indique va permettre de faire émerger l'identité de la future salle de diffusion grâce aux échanges et aux expériences de cette année.