[Aller au menu]

  • Partager : Facebook (lien externe - nouvelle fenêtre)
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer

L'Accro-Mâts

L'accro-mâts

Le Grand Arsenal de Rochefort accueille, dans la partie amont de la double forme, juste à côté de celle qui abrite L’Hermione, le tout premier accro-mâts de France et d'Europe. Un projet initié et réalisé par la société Week'n Go.
Le principe rappelle celui des Parcs Aventure urbains. La différence ? Les supports sont trois mâts d’un bateau réalisé à dessein pour coller à l’environnement patrimonial de l’Arsenal dont la valeur ajoutée ne se commente plus.
La plus principale difficulté a été de réaliser une structure autoportée pour respecter l’intégrité de ce patrimoine historique. Un défi a valu à l'accro-mâts d’être remarqué par la Région au titre des projets d’équipement touristique innovants. À la clé : une aide de 50 000 € pour un investissement qui représente plus de 500 000 €.
C’est aussi l’aspect innovant qui a séduit la CARO et la Ville de Rochefort. Si l’Arsenal a beau être une trace majeure d’un passé glorieux, le site reste également le lieu des innovations qui ont donné à Rochefort son identité. Au cœur d’un Grand Site, le respect du lieu, porteur de l’Histoire maritime locale et nationale, était incontournable. Grâce à une scénarisation qui fait écho à sa voisine L’Hermione, cet accrobranche urbain, qui permet de voir Rochefort à presque 30 mètres de hauteur apporte, désormais, une dimension ludique à cet ensemble qu’est l’Arsenal de la Charente.

  • L'accro-mâts
  • L'accro-mâts
  • L'accro-mâts

Une résidence d'artiste

L'artiste Gérald Pestmal, sculpteur et spécialiste des réalisations en carton, résidant en région parisienne, a choisi Rochefort pour réaliser son projet : naviguer sur la Charente après avoir assemblé un catamaran en carton sur le site du grand Arsenal.
Ce projet partenariat a été initié par la Corderie-Royale Centre International de la Mer, accompagnée par la Ville de Rochefort et la CARO dans le cadre de l'Opération Grand Site. Il a également bénéficié de la participation de l'entreprise rochefortaise Nautitech.
Ce catamaran est une oeuvre d'art. Le public peut assister gratuitement et librement à son assemblage. Il est en grande partie en carton, avec une partie (immergée) stratifiée (nécessaire pour l'étanchéité et la flottabilité) et une légère ossature bois à l'intérieur des flotteurs. La voile est un assemblage de différents morceaux de tissus récupérés puis assemblés ; le mât est aussi issu de la récupération.
Pourquoi  Gérald Pestmal a-t-il choisi Rochefort ? L'artiste aime le territoire et il veut inscrire son oeuvre dans l'identité de l'Arsenal : construire des navires, relever des défis, innover, expérimenter...

catamaran en carton